Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 13:12

 

Une pastille (de Vichy) un peu dure à avaler...

 

Alors s'est fait : à l'heure de la mixité, le Grand Orient de France règle ses pendules !

 

On peut le penser car, lors de son assemblée générale qui vient de se tenir récemment à Vichy, il a adopté - à un cheveu près : 50,9% pour, 49,1% contre - le vœu suivant : "Le convent confirme que les conditions d'admission au GODF sont celles figurant à l'article 76 du RG de l'association, à l'exclusion de toute autre, et qu'elles n'impliquent aucune considération de sexe".

Dans le landerneau maçonnique doit-on s'attendre à un prochain rififi ? Après avoir lu l'analyse transmise par un ami, le doute semble permis. Nous offrons ses propos à votre réflexion. Reste à savoir si ce scénario sera le bon ? L'avenir nous le dira. Même si ce chamboulement de l'espace maçonnique ne change pas fondamentalement la marche du monde, nous n'ignorons pas pour autant qu'il passionne certains de nos lecteurs et de nos lectrices, tous des inconditionnels de la pastille...

 

 

Charlie-Hebdo.jpg"Les Grandes Loges Mixtes menacées de disparition

 

Evidemment, avec le Grand Orient de France (GODF) qui initie les femmes, c'est l'existence même des actuelles obédiences mixtes qui est en jeu.

Les deux obédiences les plus menacées à très court terme sont la Grande Loge Mixte Universelle (fondée en 1973, 1200 membres pour un peu plus de 50 loges) et la Grande Loge Mixte de France (Fondée en 1982, plus de 3000 membres et plus de 150 loges). Cette dernière surtout, voulue par Paul Gourdot alors grand maître du GODF s'est conçue dès son convent originel qui eu lieu dans le temple La Fayette du Grand Orient, comme un GODF mixte ayant les mêmes textes et la même philosophie. Il serait logique qu'elle soit la première obédience à fusionner avec un Grand Orient devenu mixte lui-même.

La Fédération Française du Droit Humain (DH) est elle même menacée mais à moyen terme. Plus ancienne obédience mixte du monde elle a des spécificités fortes. Elle compte environ 440 loges bleues et 160 loges de hauts grades, pour plus de 15000 membres actuellement. Très attachés au Rite écossais ancien et accepté (REAA) et à son Suprême Conseil qui domine l'obédience, les frères et soeurs ne sont peut-être pas disposés à rejoindre en masse le GODF. Néanmoins, beaucoup de frères du GODF ont la double appartenance pour maçonner en famille au DH. La tentation sera grande de simplifier la situation en faisant venir leurs épouses dans leur loge du GODF, évitant ainsi les frais supplémentaires !

Il ne faut pas se cacher que c'est bien l'existence même de toutes les grandes loges mixtes qui se trouve menacée à court, long ou moyen terme.

 

 

La Grande Loge Féminine de France sur la sellette

 

La Grande Loge Féminine de France (GLFF), première obédience féminine au monde avec plus de 13000 membres, regroupées au sein de plus de 400 loges en France et à l'étranger, n'est pas immédiatement impactée par les changements intervenus au GODF. Elle pourrait l'être si des loges purement féminines se créent au sein du GODF et si elle prospèrent et travaillent librement. Chacun reconnaît la très grande qualité du travail fourni par les soeurs de la GLFF. Les rapprochements successifs avec le GODF ces dernières années pourraient être le prélude à une évaporation progressive et plus ou moins rapides des soeurs.

Une solution : resserrer les liens avec la Grande Loge de France au nom du rite (REAA) et du travail commun (par genre). Toutes les conditions sont là pour un rapprochement entre les deux obédiences... pourvu que les dirigeant(e)s le souhaitent...

 

 

La Grande Loge de France à la croisée des chemins

 

La Grande Loge de France (GLDF), gardienne du temple du rite REAA est certainement l'obédience la moins prosélyte sinon la plus discrète de France. Avec bientôt 30000 membres dans plus de 800 loges elle est la troisième obédience française après le GODF et la GLNF. Le respect scrupuleux des rituels et les travaux axés sur le symbolisme en font une obédience reconnue pour la qualité de son travail. Elle organise des conférences publiques et des colloques annuels très courrus et là encore reconnus et qui font référence. Les questions d'éthique sont au centre de la réflexion collective des frères de la GLDF qui est, elle, une obédience strictement masculine, ne recevant pas les femmes. La Grande Loge de France s'apprête à recevoir un nombre important de frères de la GLNF si la crise qui atteint celle-ci ne trouve pas de solution et si l'obédience ne change pas radicalement ses dirigeants et ses pratiques. Elle serait le refuge naturel des frères rebelles de la GLNF. Ceux-ci pourraient arriver à plusieurs milliers si le convent de septembre se passe mal.

Voici donc la Grande Loge de France contrainte également par les évènements de se poser la question de l'accueil des frères du GODF. Normalement le nombre de frères du GODF à accueillir ne devrait pas être important. Quelques centaines de frères tout au plus. Mais si la grogne est plus importante que prévu et si les frères sont plus nombreux à estimer être placés devant le fait accompli malgré leurs votes défavorables, bref, à être victimes d'un coup de force, ce pourrait être là encore plusieurs milliers de frères qu'elle devrait accueillir, mais venant du GODF cette fois.

La Grande Loge de France devrait dans ce cas de figure, trouver les moyens d'accueillir en quelques mois seulement (c'est à dire en très peu de temps...) plusieurs milliers de frères du GODF comme de la GLNF qui ont un vécu, des expériences et des pratiques maçonniques dissemblables pour ne pas dire parfois antagonistes. La Grande Loge de France, très attentive au parcours initiatique de ses membres, à leur maturation au sein du Rite Ecossais Ancien et Accepté et à la progressivité de la méthode employée, devrait trouver des ressources insoupçonnées pour accueillir dans les meilleurs conditions les nouveaux arrivants tout en leur inculquant la culture maçonnique maison de façon accélérée.

D'autres obédiences comme la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra (surtout en ce qui concerne le Rite Ecossais Rectifié) et la Loge Nationale Française (en ce qui concerne le Rite anglais style Emulation) seront susceptibles également, mais dans une moindre mesure que la Grande Loge de France, de recueillir des frères venant du GODF et de la GLNF.

Certains esprits avant-gardistes avancent l'idée d'une Union Ecossaise de France, regroupant de façon informelle mais structurée les obédiences françaises actuelles issues historiquement du Suprême Conseil de France et de feu la Grande Loge Symbolique Ecossaise. Cela pourrait former un ensemble cohérent d'obédiences travaillant au Rite Ecossais Ancien et Accepté pour faire un contre poids à une Grand Orient renforcé qui travaille au rite français. Cette fédération pourrait être composée de la Grande Loge de France (30000 membres, obédience masculine), du Droit Humain (15000 membres, obédience mixte) et de la Grande Loge Féminine de France (13000 membres, obédience féminine). Là encore à voir et à suivre, si l'idée de renforcer un courant spirituel, l'écossisme, l'emporte sur le poids des organismes obédientiels."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : A Rebrousse-poil
  • A Rebrousse-poil
  • : Analyse de l'actualité politique, philosophique et artistique.
  • Contact