Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 21:00

A Sa Sainteté le pape Benoît XVI, éminent exégète urbi et orbi de la pédophilie ecclésiastique institutionnelle. Avec ma compassion pour ses récurrents tourments médiatiques. Ego te non absolvo...

N. Praz. Gare au gorille !

Repost 0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 20:57

 

Nom propre d'un écrivain universel cueilli prématurément par la Camarde furieuse de l'avoir entendu proférer cet anathème : "La mort est un scandale !" La preuve...

 

N. Praz. Dictionnaire satirique des noms propres et malpropres

 

Repost 0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 20:35

 

Naturaliste et biologiste britannique dont la théorie de L'origine des espèces par voie de sélection naturelle a mis fin à trois millénaires de crétinisme créationniste et de créationnisme crétin, au grand dam des forcenés de la Bible, du Coran et des évangiles à qui il règle personnellement leur compte : «...La conclusion fondamentale à laquelle nous sommes arrivés, à savoir que l'homme descend de quelque forme d'organisation inférieure, sera, je regrette de le penser, fort désagréable à beaucoup de personnes. (...) J'aimerais autant, pour ma part, descendre du petit singe héroïque, qui brava son ennemi redouté pour sauver son gardien ; ou bien du vieux babouin (...) que d'un sauvage qui se délecte à torturer ses ennemis, se livre à des sacrifices sanglants, pratique l'infanticide sans remords (traite ses femmes comme des esclaves)... » (Extrait de La descendance de l'homme..., Tome II), Modèle du genre en matière d'infanticide commis sans remords, un certain George W. Bush, président des USA et envahisseur de l'Irak où ses sbires ont, volontairement ou par suite de dommages collatéraux(!!!), fait mourir plusieurs milliers d'enfants. Or, parmi les créationnistes forcenés qui ont remplacé dans les écoles l'enseignement du darwinisme par celui de la légende du Jardin d'Eden comme berceau de l'humanité, qui trouve-t-on? Le même George W. Bush dont la réputation de demeuré ne fait de doute que pour les crétins de sa secte.

 

N. Praz. Dictionnaire satirique des noms propres et malpropres

Repost 0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 20:30

 

Ecrivain et philosophe français, pas méchant dans le fond, mais qui eut de mauvaises fréquentations, Rousseau, Voltaire, Montesquieu, d'Alembert avec qui il rédigeait une sorte de dictionnaire encore plus méchant que Le dictionnaire insolent actuellement publié à Genève chez Slatkine, dictionnaire appelé Encyclopédie et qui fit beaucoup de tort à Notre Sainte Mère l'Eglise. Rancunière, celle-ci refuse encore de nos jours sa béatification ainsi que celle de ses acolytes. L'auteur du présent Dic­tionnaire des noms propres et des malpropres espère avoir plus de chance : il suffirait d'un miracle à lui attribué...

 

N. Praz. Dictionnaire satirique des noms propres et malpropres

 

Repost 0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 20:00

Y' en a pas un sur cent et pourtant ils existent,

La plupart Espagnols allez savoir pourquoi,

Faut croire qu'en Espagne on ne les comprend pas,

Les anarchistes...

 

Ils ont tout ramassé, des beignes et des pavés,

Ils ont gueulé si fort qu'ils peuvent gueuler encore ;

Ils ont le cœur devant et leurs rêves au mitan,

Et puis l'âme toute rongée par des foutues idées...

Les anarchistes.

 

Merci, Léo, d'avoir existé et d'exister encore, parce que...

 

... Qu'y en ait pas un sur cent et que pourtant ils

existent

Et qu'ils se tiennent bien, bras dessus bras dessous,

Joyeux, et c'est pour ça qu'ils sont toujours debout,

Les anarchistes...

 

La preuve ? Cet hommage de l'un d'eux.

N. Praz. Dictionnaire satirique des noms propres et malpropres

Repost 0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 19:45

Réplique théâtrale d'un Nô :

- Pearl Harbour ! hurle l'empereur-dieu Hirohito. 

- Hiroshima ! Nagasaki ! hurle à son tour le président des Etats-Unis d'Amérique.

Bilan ? Deux cent mille morts ! Rideau !

 

N. Praz. Dictionnaire satirique des noms propres et malpropres

Repost 0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 19:42

 

"... Les chants désespérés sont les chants les plusbeaux", a dit le poète. Chante, camarade, chante ton cantique de liberté et de solidarité, mais n'y crois pas, car il en est de ce message-là comme du naïf et un peu niais Aimez-vous les uns les autres ou du sublime postulat anarchiste si généreux : l'humanité, cette humanité-ci en est indigne. La prochaine humanité, après le tsunami génétique, peut-être...

 

N. Praz. Dictionnaire satirique des noms propres et malpropres

Repost 0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 19:20

 

Théoricien russe de l'anarchisme idéal, donc ni individualiste ni égoïste, ayant pour but la liberté pour le plus grand nombre. Pour avoir propagé cette idée subversive jugée dangereuse à son époque, il écopa d'une condamnation à cinq ans de prison en France mais s'évada au bout de trois ans et gagna l'Angleterre où il vécut jusqu'à la révolution de 1917, date à laquelle il regagna son pays où, justement, staliniens et trotskistes massacraient tout ce qui pouvait entraver leur soif de pouvoir. Preuve que l'humanité est indigne de l'idéal anarchiste.

 

N. Praz. Dictionnaire satirique des noms propres et malpropres

Repost 0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 18:00

Australopithèque galonné maréchal de France, traîne-sabre primaire qui, à la tête de son armée de Versailles, organisa la tuerie des insurgés de la Commune de Paris. Personnage tragiquement grotesque, il est néanmoins parvenu, à force d'outrances dans la bêtise militaire profonde, à inscrire son nom dans l'Histoire de France. Hélas !

N. Praz. Dictionnaire satirique des noms propres et malpropres.

Repost 0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 17:30

A ne pas confondre avec la racaille qui précède : à celle-ci tout honnête homme qui se respecte tire son chapeau. Et plus bas que ça, s'il vous plaît, car cette anarchiste, institutrice de son état et combattante de la Commune libre de Paris, a payé le prix fort de son engagement par une déportation en Nouvelle-Calédonie où elle se solidarise avec les Canaques contre les colons français. Amnistiée, elle reprend sa vie de militante libertaire et d'institutrice pas comme les autres. Haïe par les bourgeois qui la surnomment la lionne rouge, elle deviendra un emblême pour toutes les luttes contre toutes les formes de répression. Pas un mot de travers sur Louise Michel, sinon je t'envoie mes potes d'Action Directe. Vu ?

 

N. Praz. Dictionnaire satirique des noms propres et malpropres

Repost 0

  • : A Rebrousse-poil
  • A Rebrousse-poil
  • : Analyse de l'actualité politique, philosophique et artistique.
  • Contact