Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 19:44

 

En ce 9 décembre, beaucoup d'événements marquent ce jour : 1905, année de la promulgation de la loi de séparation des églises et de l'Etat ; 1991, décès de notre camarade Maurice Joyeux. J'aurais bien l'occasion de revenir ultérieurement sur ces deux faits qui ont profondément marqué mon orientation personnelle.

En ce jour, je tiens à vous parler d'un troisième grand moment d'histoire se déroulant en 1842 à Moscou. Il concerne la naissance d'un aristocrate russe :  celui-ci deviendra un personnage important de l'anarchisme mondial : Pierre Alexeiévitch Kropotkine.

 kropotkine.jpgEnfant de la haute noblesse (descendant du prince Vladimir II), il fait un passage obligé dans l'armée tsariste comme officier aide-de-camp d'un général commandant une troupe cosaque. De par sa formation scientifique, il explore et cartographie des régions sibériennes inconnues... A vingt-cinq ans (1867), il démissionne de l'armée et, un an après, rompt définitivement avec sa famille. Il se rend en Suisse en 1872, où il fréquentera assidûment les membres de la section jurassienne de l'A.I.T. Il rentre à nouveau sur sa terre natale pour y propager ses idées. Cela lui vaudra emprisonnement, évasion et cavale. Il décide de voyager dans toute l'Europe, tenant ici et là  : réunions, rencontres, actions qui lui valent plusieurs peines d'emprisonnement.

 

Pierre Kropokine écrira nombre d'articles et d'ouvrages théoriques ancrant davantage la pensée anarchiste : La morale anarchiste, La conquête du pain, L'Entr'aide, Paroles d'un révolté, La Grande Révolution... Si il me fallait partir avec un seul de ses ouvrages, ma préférence se porterait sur L'Entr'aide. Son auteur définit celle-ci comme un formidable vecteur de l'évolution, concept qui s'oppose diamétralement à l'eugénisme d'un Francis Galton, le fondateur de cette théorie malsaine.

 

Il y aurait fort à dire sur le personnage. Laissons-lui la parole lorsqu'il déclare, en 1885, dans une lettre "Aux jeunes gens: "Et vous, jeune ingénieur, qui rêvez d’améliorer, par les applications de la science à l’industrie, le sort des travailleurs, – quel triste désenchantement, quels déboires vous attendent ! Vous donnez l’énergie juvénile de votre intelligence à l’élaboration d’un projet de voie ferrée qui, serpentant aux bords des précipices et perçant le cœur des géants de granit, ira rallier deux pays séparés par la nature. Mais une fois à l’œuvre, vous voyez dans ce sombre tunnel, des bataillons ouvriers décimés par les privations et les maladies ; vous en voyez d’autres retourner chez soi, emportant à peine quelques sous et les germes indubitables de phtisie, vous voyez les cadavres humains – marquer chaque mètre d’avancement de votre voie, et, cette voie terminée, vous voyez enfin qu’elle devient un chemin pour les canons des envahisseurs… Vous avez voué votre jeunesse à une découverte qui doit simplifier la production, et après bien des efforts, bien des nuits sans sommeil, vous voilà enfin en possession de cette précieuse découverte. Vous l’appliquez, et le résultat dépasse vos espérances. Dix mille, vingt mille ouvriers seront jetés sur le pavé ! Ceux qui restent, des enfants pour la plupart, seront réduits à l’état de machines ! Trois, quatre, dix patrons feront fortune et "boiront le champagne à plein verre…" Est-ce cela que vous avez rêvé ?"

 

Certes, les propos ont bien vieilli. Mais, remis au goût du jour et dans le contexte actuel, ils gardent une étonnante vitalité. Comme il l'écrit : "La misère fut la cause première des richesses. (…) C'est la misère qui a fait les riches."

 

Après toutes ces années d'éloignement, Kropotkine revient dans son pays en l'année 1917. Il y décèdera quatre ans plus tard. Son enterrement sera l'occasion – et la dernière, inutile d'épiloguer...– d'une importante manifestation des anarchistes russes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : A Rebrousse-poil
  • A Rebrousse-poil
  • : Analyse de l'actualité politique, philosophique et artistique.
  • Contact