Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 09:55


Vient de paraître

 

Darwin n'est pas celui qu'on croit*

 

de Patrick Tort

 

 

Darwin-Tort.jpgSpécialiste incontesté de Darwin, Patrick Tort commet un nouvel ouvrage sur ce célèbre naturaliste. Il me semblait que notre auteur avait déjà tout écrit sur l'œuvre et le personnage. Eh bien non, je l'ai largement sous-estimé !

 

A travers quatre chapitres : "Le transformisme de Darwin", "Sélection naturelle et sélection sociale", "Le supérieur et l'inférieur", "Religion, morale, évolution", P. Tort aborde une bonne vingtaine de thématiques couramment développés par les créationnsites de tous poils.

 

Avec la rigueur rationaliste qui le caractérise, l'auteur prend un malin plaisir à démonter tous ces éléments fallacieux largement diffusés par tous ceux qui discréditent le théoricien anglais. Un exemple concret : le prétendu eugénisme de la pensée darwinienne, accusation récurrente et très largement employée. Pour cela, citons notre auteur : "La référence admirative de Francis Galton, cousin de Darwin et fondateur de l'eugénisme, à la théorie sélective exposée par son grand aîné dans L'origine des espèces a conduit aisément à croire que ce dernier portait une responsabilité foncière dans la naissance de la réflexion eugénique, voire partageait les vues de Galton au point de les accréditer". Et plus loin : "Déclarer Darwin partisan de l'eugénisme - le terme eugenicsne fut jamais employé par lui, puisqu'il n'apparut qu'en 1883, un an après sa mort – est en contradiction avec le seul ouvrage dans lequel Darwin aborde les questions relatives aux sociétés humaines considérées du point de vue de leur histoire évolutive, et donc de leur rapport avec le mécanisme sélectif qui en a gouverné le cours. Ce texte est évidemment La Filiation de l'Homme, …"

 

Nous pourrions ainsi citer maints passages de l'ouvrage de Patrick Tort. Je me dois d'avouer qu'il m'a bien séduit : le démontage de toutes ces fausses idées circulant reste particulièrement précis et l'argumentaire utilisé difficilement contestable L'auteur n'hésite pas à tordre le cou à ses adversaires, comme le sulfureux créationniste turc Harun Yahya : "un prosélyte ayant fait du mensonge sur la science l'objet d'un commerce international".

 

C'est un véritable régal que ce livre. Il arrive à point nommé dans ce monde planétaire plein d'incertitudes existentielles. Je ne peux qu'adhérer à sa conclusion : "Les problèmes du monde (qui sont ultimement des problèmes de survie et de partage) ne seront pas réglés par un moindre usage de la raison ni par le recours au dessein transcendant, mais par l'élaboration d'un niveau300 supérieur de la rationalité, c'est-à-dire par son élévation au niveau de l'analyse des contradictions entre intérêts particuliers et prise en compte des équilibres planétaire".

 

En cette période de fin d'année très prochaine, il ne me reste plus qu'a souhaiter une bonne chance éditoriale à ceDarwin n'est pas celui qu'on croit.

 

* Editions Le Cavalier Bleu, 190 pages, Octobre 2010, 18 €.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : A Rebrousse-poil
  • A Rebrousse-poil
  • : Analyse de l'actualité politique, philosophique et artistique.
  • Contact