Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 08:30

 

Depuis 2006 circule sur le Net le "Manifeste des Désobéissants". Nous sommes heureux de voir réapparaître ce concept défini par l'Américain Henri-David Thoreau, dans un livre référence, édité en 1849, sous le titreEssai sur le Devoir de Désobéissance civile.

12-juillet-Thoreau.jpgHenri-David THOREAU naquit le 12 juillet 1817, à Concord dans le Massachusetts (U.S.A). Il reste un personnage singulier : écrivain, poète et résistant à la puissance publique, il est l'un des pionniers de l'individualisme anarchiste aux Etats-Unis. Pendant deux ans, au bord du lac Walden, dans un baraquement construit par lui-même, il y vit en ermite. Deux ans de solitude qui lui permettent de se consacrer à l'écriture et à l'observation de la nature. Il en publie un ouvrage Un Philosophe dans les bois.

De retour parmi ses congénères, il s'oppose à la toute-puissance des pouvoirs publics et refuse de payer l'impôt. Dans un texte de résistance et de désobéissance à l'Etat, il affirme : "Dans leur masse, les hommes servent ainsi l'Etat, non pas tant par leur qualité d'hommes, mais avec leur corps, comme des machines. Ils constituent l'armée permanente, la milice, les gardiens de prison, les gendarmes, la force publique, etc."

(…) "Je n'ai jamais refusé de payer la taxe pour l'entretien des routes car je suis tout aussi désireux d'être bon voisin que mauvais sujet. En ce qui concerne celle des écoles, je contribue pour le moment à l'éducation de mes concitoyens. Je ne refuse pas de m'acquitter de ma feuille d'impôts en raison de telle ou telle rubrique spécifique qui y figure, je souhaite uniquement dénier mon allégeance à l'Etat, me mettre à l'écart et m'en tenir effectivement à distance. Je ne me soucie guère de suivre mon dollar à la trace, si tant est qu'on puisse le faire, du moment qu'il ne sert pas à acheter un homme ou un fusil pour tirer sur quelqu'un."

 

ou encore :"...Ce monde est un carrefour d'affaires. Quelle agitation incessante ! Pratiquement toutes les nuits, je suis réveillé par le halètement des locomotives. Cela interrompt mes rêves. On ne respecte pas le sabbat. Comme il serait merveilleux" de voir, pour une fois, le genre humain s'adonner au loisir ! Il ny a rien d'autre que le travail, le travail et encore le travail. Ce n'est pas chose aisée que d'acheter un cahier aux pages blanches pour y consigner nos pensées, tous sont en général pourvus de lignes pour y inscrire des dollars et des cents.

 

Thoreau disparaîtra à l'âge de quarante-cinq ans. Il aura été le grand inspirateur d'une démarche de résistance non violente, démarche qui sera reprise par tous ceux qui, face à la guerre, face aux injustices de toute nature, entendent pratiquer la désobéissance civile. Dans ce monde qui marche sur la tête depuis pas mal de temps, il semblerait que ce refus reste le seul moyen mis à notre disposition pour s'opposer à cette machinerie étatico-capitaliste destructrice d'hommes et de la planète.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LEDRU François 12/07/2011 10:06


Ce que dit Thoreau ...c'est de l'idéalisme, ce n'est pas applicable. Mais c'est drôlement bien !
Si on commençait par le minimum ? Dans son idée, le refus de l'ignominie ! Le capitalisme, mauvais système, est aggravé par un cancer, le "néolibéralisme" ou doctrine Reagan. Un homme qui venait de
la pire extrême-droite. Or tout dand ce système est faux ! Outre l'injustice, il ne fonctionne pas... Virer les ouvriers mérite louange à une firme et montée de l'action ? On sait que c'est un faux
mécanisme... Faisons un peu de politique pratique et mettons à bas cette poubelle ! Ledru


12/07/2011 11:26



Pas applicable ? A voir...


Des hommes d'action comme Gandhi ou Martin Luther King furent très influencés par cette conception  de la désobéissance par la non-violence.


Mais d'accord avec toi : il n'est pas sûr que cela suffise pour provoquer de profonds changements.



  • : A Rebrousse-poil
  • A Rebrousse-poil
  • : Analyse de l'actualité politique, philosophique et artistique.
  • Contact