Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 09:26

 

Enfin, voici un 14 juillet, fête nationale du peuple, placé sous le signe de la détente ...militaire !

 

Calligraphie-Paix.jpgQuelle chouette et courageuse idée pour une politique que de vouloir supprimer ce défilé ! Voici un beau pavé lancé dans le marigot politique. Les remous suscités ne sont pas prêts de disparaître. La preuve, ce florilège, certes faible numériquement mais toutefois représentatif de l'écho enregistré :

 

"...Je réagis avec tristesse. Je pense que cette dame n'a pas une culture très ancienne des traditions françaises, des valeurs françaises, de l'histoire française." (F. Fillon, Premier ministre) ;

 

"...Il est temps pour elle de retourner en Norvège !" (L.Tardy, député UMP Haute-Savoie) ;

 

"...cette idée respire la naïveté inconséquente et que la candidate écologiste aurait mieux fait, ce jour-là, d'aller s'occuper de son jardin bio." (L. Joffrin, Le Nouvel Observateur. 15.7.2011) ;

 

Déjà, les dispendieux feux d'artifice m'horripilent. Que dire de ces défilés militaires où paradent les plus vils instincts de la collectivité humaine. Je salue cette idée de la candidate aux présidentielles. Je salue également son courage politique d'avoir posé, au moins, cette problématique. Mais allons plus loin. Moi du haut de toute ma stature, sans béret ni casque, je me pose la question : pourquoi seulement le défilé ? C'est bien dommage de s'arrêter en si bon chemin. En écologiste cohérente avec ses principes, pourquoi ne pas pousser sa réflexion et celle de tous ses ami-es dans ses vrais retranchements, c'est-à-dire poser le vrai problème de l'existence de cette institution :

l'armée = morts,

l'armée = pollution monstrueuse,

l'armée = détournement énorme de la richesse collective,

l'armée = force coercitive et de répression.

 

Il me semble inutile de donner des exemples sinon un, sur l'avant-dernier point. Il concerne le budget militaire. Les surcoûts occasionnés par l'intervention sont : en Libye de 1,2 million €/jour et en Afghanistan de 1,3 million €/jour. Un constat s'impose : il suffit d'observer comment les politiques nous enfarinent avec le déficit de la Sécurité sociale...

 

Nous avons conscience que notre propos peut choquer certains d'entre-vous mais diantre ! Comment continuer à vivre avec des chimères d'une armée populaire : "A rebours d'un monde dédié au profit et à l'ambition personnelle, les militaires sont des citoyens désintéressés, qui ont choisi un mode de vie austère pour s'occuper non pas de leur nombril mais du service de la collectivité. Un jour peut-être les armées seront inutiles et les soldats se changeront en troubadours. Quand les hommes vivront d'amour... Ce temps, n'en déplaise à Eva Joly, n'est pas encore advenu." (L. Joffrin, source ci-dessus).

 

Comment oublier ces années de lutte entreprise par les insoumis, par les objecteurs de conscience et par tous les pacifistes ? Le 14 juillet ne devrait être que la fête du peuple contre toutes les tyrannies, la fête symbole de la liberté. Des nations sans armée existent. Quand redeviendrons-nous ce phare exemplaire de la liberté ? Notre camarade pacifiste et libertaire Louis Lecoin, l'Union Pacifiste de France notamment, appelaient de toutes leurs forces au désarmement immédiat. Comment imaginer que nos politiques, en lice pour les présidentielles, puissent promouvoir un tel mot d'ordre ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : A Rebrousse-poil
  • A Rebrousse-poil
  • : Analyse de l'actualité politique, philosophique et artistique.
  • Contact