Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 08:06

 

LETTRE OUVERTE

aux Autorités cantonales et communales valaisannes et fribourgeoises.

 

Gentes dames et preux chevaliers ayant autorité sur nos deux cantons réputés catholiques !

 

Vous voici satisfaits et réjouis : le scieur de croix fribourgeois a donc été condamné à des jours amende et à quelques centaines de francs. Avec sursis, regretterez-vous sans doute. L'important n'est-il pas que la dite condamnation, même ainsi édulcorée, ait été répercutée par l'ATS avec les retombées que l'on sait: journaux, TV et radio? On vous imagine dans vos bureaux, pourtant réputés laïcs mais néanmoins bardés de crucifix, poussant votre ouf ! de soulagement : les apparences sont sauves et, suprême objet de délectation, le mot "vandalisme" figure sinon dans le jugement du moins dans ses comptes rendus médiatiques. Un triomphe !

 

diable.jpgJe ne suis pas habilité à commenter cet évènement au nom de la Libre Pensée. D'évidence, le mouvement de la Libre Pensée ne pouvait accorder sa caution officielle à un acte empreint de spontanéité que d'aucuns qualifieraient de juvénile malgré l'âge mûr de son auteur et dont les retombées prévisibles ne sont pas de nature à conforter l'image pacifique, pacifiste et tolérante qu'il entend donner de soi aux populations. Nous laissons le soin aux tenants des trois religions monothéistes, judaïsme, islam et christianisme de s'étriper - au sens propre et sanguinolent du terme - allègrement face à l'Histoire passée et actuelle. Suivez mon regard urbi et orbi.

 

Cet épisode consommé et assumé, nous ne saurions, nous libres penseurs, manquer cette occasion de vous encourager encore et encore, vous conseillers d'Etat cantonaux et vous, conseillers communaux, à multiplier par dix, que dis-je, par cent, ans nos deux cantons romands Valais et Fribourg, sur chaque cime, sur chaque colline, chaque promontoire, chaque taupinière le nombre de vos croix publicitaires et de vos crucifix ensanglantés appelant les populations au culte masochiste de la souffrance, votre sport de prédilection. Priez et gémissez ! Faites-vous plaisir à inaugurer tant et plus ces innombrables symboles d'une église catholique dont l'histoire passée et présente retiendra en fait de qualificatifs ceux de :

- une secte qui doit l'essentiel de sa prospérité financière à l'exploitation de la crédulité humaine à coups de messes payantes pour l'hypothétique repos d'improbables âmes en attente de salut éternel au royaume du Purgatoire, géniale escroquerie s'il en fut jamais de plus séculairement réussie ;

- une secte qui a régné et règne encore en terroriste sur ses fidèles à coups de menaces de damnation éternelle dans les flammes de l'enfer ;

- une secte cynique qui se distingue par la répression sexuelle et préfère l'expansion du fléau du Sida au recours à toute forme de contraception, et tant pis pour les millions d'humains ainsi sacrifiés ;

- une secte dont l'antisémitisme remonte à ses origines mêmes et s'est  en cela distinguée du règne d'Isabelle la catholique à celui du nazisme triomphant ;

- une secte complice et protectrice des pires tyrans de la planète qui eurent nom Pinochet, Franco et autres crapules bien en cour au Vatican ;

- une secte affairiste empêtrée dans les scandales à répétition de ses banques du Vatican, Banco Ambrosiano ou des œuvres de religion ;

- une secte scandaleuse offrant protection et impunité à des dizaines de milliers de ses ministres pratiquant la pédophilie criminelle comme d'autres vont aux fleurs ;

- une secte qui abuse des espaces publics pour perpétuer par l'implantation choquante de ces croix sa déclaration de guerre sainte aux autres religions et aux citoyens coupables à ses yeux du crime d'incroyance.

 

Mesdames et Messieurs les détenteurs de l'autorité dans les cantons et communes du Valais et de Fribourg, persévérez dans votre condescendance à l'endroit des fanatiques Croisés ! Et tant pis si nos deux cantons catholiques sont l'objet de l'hilarité générale de la part de leurs visiteurs incrédules devant pareille manifestation de moeurs dignes d'époques révolues à l'heure où la pratique de la religion catholique est tombée au niveau de celle... de la sorcellerie et autres croyances plus ou moins imbéciles. Ne privez pas les populations d'autant d'éclats de rire que nos taupinières comptent de croix et crucifix souillant nos beaux paysages. Mesdames et Messieurs les conseillers d'Etat et municipaux, ne serait-il pas grand temps pour vous d'émerger de vos siècles ancestraux où croix et crucifix trônaient dans les tribunaux de l'Inquisition? Votre chance première est que... le ridicule ne vous ait pas encore tués. Mais cela ne saurait tarder. Bonne traversée! Bon purgatoire !

 

Ironiquement votre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : A Rebrousse-poil
  • A Rebrousse-poil
  • : Analyse de l'actualité politique, philosophique et artistique.
  • Contact