Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 09:12

 

Avec ce cassage en règle des deux premiers jugements, la cour de Cassation donne raison à la salariée, nouvelle croisée de la religion.


creche-baby-loup.jpg 

Ce 19 mars 2013 restera une sale journée pour la laïcité institutionnelle et la vrèche de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines). Elle s'est transformée en victoire :

  • pour toutes les religions qui fleurissent dans le paysage ;

  • pour tous les syndicalistes qui tolèrent la construction de lieux de prière dans les entreprises privées ;

  • pour tous les partenaires sociaux qui n'ont pas su, n'ont pas voulu laïciser jusqu'à présent le Code du travail.

 

Souhaitons que cette victoire ne reste que temporaire. Un très court répit dans ce combat pour que cette liberté essentielle de croire ou de ne pas croire soit définitivement remisée dans la sphère individuelle et privée. A l'issue du délibéré, si un certain nombre de laïques - dont des journalistes - ont manifesté leur déception, le camp religieux quant à lui, musulman en particulier, envisage une mobilisation pour qu'aucune loi ne soit votée sur l'application éventuelle de la laïcité dans le secteur de la petite enfance.

 

C'est dire combien l'enjeu est clair. Il importe que tous les citoyens et toutes les forces vives et institutionnelles se sentent mobilisés pour que cette victoire s'inverse et que cette décision de justice ne devienne qu'une malheureuse et brève péripétie dans ce combat pour la liberté de penser.

 

Signalons la pétition "loi anti-nounous" et, avec Fanny Truchelut, nous vous invitons à la signer en cliquant sur ce lien.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : A Rebrousse-poil
  • A Rebrousse-poil
  • : Analyse de l'actualité politique, philosophique et artistique.
  • Contact