Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 14:38

C'est un grand classique, archi connu mais qui fonctionne toujours autant : "Au lieu de s'occuper des problèmes de logement et de chômage, le Parlement a voté une loi d'interdiction de la vente d'alcool aux musulmans*." C'est ainsi que l’on fait au Bahreïn, selon le journal Al-Wasat*. C'est aussi le cas en France où des politiciens en herbe –ou pas - et le gouvernement se sont polarisés sur l'affaire du voile islamique. Nous aussi sommes pourtant confrontés, comme dans cet émirat du golfe persique, aux mêmes et dures réalités des problèmes économiques et sociaux engendrés par le système capitaliste. La mondialisation nous envahit en tout, même dans les techniques de manipulation de l'opinion publique. A s'y méprendre, méthodes et recettes se confondent.

 

F.voilees.jpgAprès la mise en place, en juillet 2009, de la Commission parlementaire Gérin nous avons clairement et très rapidement affiché notre position d'hostilité à toute loi sur cette question. N'en déplaise à tous les "amis" pro-loi, pétitionnaires ou non du texte : "Halte à la burqa et au voile, symboles de la soumission des femmes et de l’offensive islamiste" diffusé par Riposte Laïque, nous maintenons notre hostilité sur cette question. N'en déplaise à tous les politiciens qui jouent avec "cette cinquième roue du char de l'Humanité, qui fait tant de bruit, et qu'on appelle, en style gouvernemental, l'Etat"**, et qui ne préconisent ni réflexion ni action laïques, tant auprès des personnels ayant autorité qu'auprès de nos concitoyens qui jouissent d'un cadre laïque des libertés publiques.

 

L'intempérance législative reste toujours une recette facile d'emploi pour tout pouvoir cherchant la séduction plutôt que d'assumer, en profondeur, sa responsabilité de gouvernance .

 

 

* in Courrier International du 12 mai 2010.

** Proudhon, Système des contradiction économiques, tome I),

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-François 22/05/2010 09:09


Tout à fait d'accord. On se fout de nous et on nous balade beaucoup sur ça comme sur tous les problèmes.
Jean-François


  • : A Rebrousse-poil
  • A Rebrousse-poil
  • : Analyse de l'actualité politique, philosophique et artistique.
  • Contact