Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 12:05

 

Nos noms au bas d'un parchemin

 

 

Plusieurs parmi mes amis sont allés manifester hier : respect à eux mais néanmoins quel désastre ! Certes, on peut débattre du sujet à n'en plus en finir... 

 

Ne serait-il pas plus judicieux de poser comme objectif la suppression du mariage et son remplacement par l'union libre ? Je crains d'aller trop loin mais je prends le risque d'être difficilement compris par de nombreux congénères dont certains de mes amis manifestants. Comment ne pas en avoir conscience : l'union libre remet en cause beaucoup trop de choses dans le tréfonds de notre conscience sociétale ? Sommes-nous prêts à opérer une telle révolution des pensées et des structures ? Je crains que non car les manifs anti et pro mariage pour tous vont dans le sens inverse.

 

CoupleSans doute de façon inconsciente, un puritarisme semble s'être installé chez tous et toutes celles qui devraient justement lutter contre toutes les formes d'esclavage. Le mariage reste une institution archaïque, léguée par des siècles de structuration bourgeoise, féodale et, bien entendu, religieuse. Pourquoi des êtres éclairés, dont les gays et les lesbiennes, s'ingénuent aujourd'hui à la faire perdurer au nom de l'égalité des droits ? Un bien vaste sujet de questionnement que ce principe dans une société qui cultive, donc maintient le principe d'inégalités généralisées.

 

Si l'on se prend à raisonner en des termes guerriers, combien les deux camps ont-ils aligné de divisions ? Sans aucun doute, les "antis" : cathos, droite et extrême-droite ont été les plus forts. Les "pros" : toutes les organisations confondues du mouvement social, PS en tête, furent les grandes absentes de cette deuxième manifestation. Dans ce jeu d'ombres politicien, même si la loi en faveur du mariage pour tous sera probablement adoptée, à l'issue de la deuxième manifestation d'hier, les deux camps se sont étalonnés et les forces religieuses et réactionnaires peuvent bomber le torse car elles ont le sentiment d'avoir gagné dans la rue.

 

L'ambiguïté du positionnement des "pros" mariage pour tous reste entier. La seule ligne claire à établir se dénomme l'union libre car elle se projette dans l'avenir d'une société libérée de toutes ses chaînes

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : A Rebrousse-poil
  • A Rebrousse-poil
  • : Analyse de l'actualité politique, philosophique et artistique.
  • Contact