Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 10:13

Dans la lecture du journal Marianne (n° 689, 3 juillet 2010, page 50), l'ami Jean-Pierre Berraud nous rapporte :

"Le chiffre 47 €

C'est le salaire quotidien des habitants de Marinaleda, bourgade andalouse qui vit suivant les principes du communisme libertaire. Toute la population active travaille dans une coopérative agricole où chacun reçoit le même salaire."

Solidaridad1907

 

Poussant plus loin nos investigations sur la toile, nous vous signalons cet  autre article publié dans le journal suisse GaucheBdo:


"Une petite ville vit l’utopie au quotidien

Marinaleda est une petite ville de la province de Séville. 2’670 habitants. Depuis 1979, elle est gouvernée par la Gauche unie (Izquierda unida). Deux points forts : réquisition des terres et zéro chômage. Une fois n’est pas coutume, c’est dans le New York Times que cette nouvelle est apparue… Juan Manuel Sanchez Gordillo est le Maire de cette petite ville andalouse de Marinaleda. Curieusement, depuis 1979, soit 7 scrutins populaires, une équipe municipale de la Gauche unie, essentiellement issue du courant libertaire CUT (Collectif Unité des travailleurs) travaille pour ses habitants dans une perspective des intérêts populaires. Oui, cela existe… Toutes les questions (impôts, logement, emploi, agriculture) sont soumises au référendum populaire d’une landsgemeinde locale.

Mais l’intérêt est aussi dans la question de l’emploi et du logement. La Mairie a confisqué 1’200 hectares en friche, il y a quelques dizaines d’années. Il a simplement appliqué le principe « la terre appartient à ceux qui l’exploitent ». Il en a profité pour créer une coopérative populaire de conserves d’artichauts, de poivrons et de légumes. Une coopérative qui ne distribue pas de bénéfices… mais crée des emplois. D’ailleurs, dans la ville, il n’y a aucun chômeur, car toute la politique municipale est d’appliquer le principe du droit au travail. Et c’est possible aussi parce que le salaire de chacun sur le territoire communal est limité d’un à deux ! Concernant le droit au logement, la Mairie aide à construire des maisons à 15 euros pour tous. Avec des architectes municipaux, avec des terrains gratuits mis en droit de superficie, et des matériaux pour l’auto-construction."



Enfin, nous vous proposons cet autre article sur le site belge L'info décodée. Alors l'ami Jean-Pierre et vous tous et toutes les partisans de la gestion directe, heureux ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : A Rebrousse-poil
  • A Rebrousse-poil
  • : Analyse de l'actualité politique, philosophique et artistique.
  • Contact