Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 13:58

Le 9 avril 2010, avons-nous assisté à un événement exceptionnel au sein du Landerneau maçonnique français ? Dans un communiqué officiel, le Grand Orient de France semble vouloir désormais accepter et reconnaître la possibilité d'admission de femmes dans les loges qui le désirent. Extrait :

franc-maconnerie-bleu-g-e6033.gif"Le Conseil de l’Ordre réaffirme solennellement qu’il fera bien entendu respecter les procédures règlementaires prévues pour les initiations et qu’en particulier, il veillera à ce qu’aucune Loge ne puisse se voir imposer d’initier une femme contre la volonté démocratique de ses membres.

Désormais, il appartient au Conseil de l’Ordre, dans le cadre de ses attributions règlementaires, d’examiner l’ensemble des conséquences et de proposer le moment venu des modalités pratiques de mise en œuvre du jugement rendu le 8 avril.

Enfin, le Conseil de l’Ordre entamera des consultations, dans le cadre des relations inter-obédientielles tant au niveau national qu’international, afin d’examiner les conséquences que ce jugement ne manquera pas d’entraîner pour les relations du Grand Orient de France avec un certain nombre de Puissances maçonniques amies.

Aujourd’hui, le Conseil de l’Ordre appelle toutes les Loges du Grand Orient de France à l’union et à la concorde dans l’intérêt de l’Ordre maçonnique et du Grand Orient de France".

Après les troubles suscités par ce débat interne sur la mixité, est-ce que le Grand Orient va enfin retrouver un nouveau souffle ? Certes, pour cette obédience le temps de semble guère compter... Quelque part, il n'a pas tout à fait tort. Il importe de retrouver le temps de la réflexion, le temps de vivre et le temps de penser en dehors de cette culture de l'immédiateté dans laquelle la société nous confine.

Toutefois, le temps paraît bien long au sein de cette maison maçonnique. Créer officiellement en 1773, il ne lui faudra jamais que cent-quatre ans (1877) pour rejeter de ses constitutions le patronage du Grand Architecte de l'Univers. De même qu'après le 9 décembre 1905, encore cent-quatre ans (2009) lui seront utiles pour intégrer la définition de la laïcité dans son règlement général. Enfin, et c'est assez extraordinaire, deux-cent trente-sept ans (2010) lui seront nécessaires pour admettre en son sein et, désormais en toute légalité, la présence de la seconde moitié de l'humanité... Entre-temps, l'obédience mixte le Droit Humain s'est créée (1901), la Grande Loge Féminine de France (1952) et la Grande Loge Mixte Universelle (1973). Que de chemins parcourus... que de tensions pour accepter cette parité dans un monde maçonnique se réclamant pourtant de la raison et du siècle des Lumières...

Il faut dire que personnellement, et pour un temps, j'y ai cru au combat pour la mixité au sein du Grand Orient. Initié dans l'une des loges très tôt en pointe de ce combat, je la quitterai en 1988 - déjà sans doute pressé par le temps (!...) - et convaincu que ce combat était trop long avant qu'une issue favorable ne soit trouvée. Pour moi, vingt-deux ans auront été nécessaires pour entrevoir un début de solution. Alors, qu'en penser ?

Sans doute s'agit-il du commencement d'une ère nouvelle qui s'ouvre à cette obédience ? Sera-t-elle radieuse ou sera-t-elle l'occasion de nouvelles divisions et de scissions en son sein ? Le communiqué ci-dessus laisse supposer qu'il faudra du temps pour "encaisser" les effets de cet électrochoc. Comment les nouvelles soeurs prendront place dans les structures décisionnelles de ce mouvement ? Comment réagiront les caciques de la rue Cadet ? Patientons : l'avenir se chargera de nous le dire.

Un chose est certaine. Les Accords de Yalta qui présidaient jusqu'alors les "bonnes" relations entre toutes les obédiences masculines, féminines et mixtes sont rompues. Sans doute à terme se profileront les principes d'une nouvelle organisation du paysage maçonnique français. En attendant, là-haut sur son nuage, le Grand Architecte de l'Univers doit se faire quelques cheveux gris de plus...

En attendant, saluons cette bonne nouvelle et entonnons avec malice la chanson de l'ancien secrétaire de rédaction du Libertaire, l'ami Georges :

Les gens qui voient de travers
Pensent que les bancs verts
Qu'on voit sur les trottoirs
Sont faits pour les impotents ou les ventripotents
Mais c'est une absurdité
Car à la vérité

Ils sont là c'est notoire
Pour accueillir quelque temps les amours débutants


Les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics,
Bancs publics, bancs publics,
En se fouttant pas mal du regard oblique
Des passants honnêtes

Les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics,
Bancs publics, bancs publics,
En se disant des "Je t'aime" pathétiques
Ont des petites gueule bien sympathiques.


Ils se tiennent par la main
Parlent du lendemain
Du papier bleu d'azur
Que revêtiront les murs de leur chambre à coucher.
Ils se voient déjà doucement
Elle cousant, lui fumant,
Dans un bien-être sur
Et choisissant les prénoms de leur premier bébé

Les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics,
Bancs publics, bancs publics...

Quand la sainte famille machin
Croise sur son chemin
Deux de ces malappris
Elle leur décoche en passant des propos venimeux
N'empêche que toute la famille
Le père la mère la fille
Le fils le saint esprit
Voudrait bien de temps en temps pouvoir se conduire comme eux.

Les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics,
Bancs publics, bancs publics...

Quand les mois auront passé
Quand seront apaisés
Leurs beaux rêves flambants
Quand leur ciel se couvrira de gros nuages lourds
Ils s'apercevront émus
Que c'est au hasard des rues
Sur un de ces fameux bancs
Qu'ils ont vécu le meilleur morceau de leur amour.


Les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics,
Bancs publics, bancs publics...
  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rosart 23/08/2012 10:49

S'il vous faut une preuve que nos soeurs ont naturellement leur place sur nos colonnes, venez me voir à mon adresse. Frat... Maurice

23/08/2012 14:29



Je n'en doute pas mais espérons le jour où il n'y aura plus de frontières.



Liliane 14/04/2010 12:35


Merci pour cette information.
Le communiqué semble dire qu'il y aura des modifications des relations entre le Grand Orient et les autres obédiences. Faut-il imaginer une réorganisation? des fusions? des disparitions? un
déplacement de soeurs vers un G.O. mixte? autant d'interrogations et sans doute de bouleversements à venir.
Une soeur, Liliane.


Roland 14/04/2010 08:08


C'est une bonne nouvelle. je suis de ceux qui ont participé à ce changement et donc j'en suis content. Mais c'est une première étape car rien n'est encore vraiment complètement posé. Une victoire
assez bizarre, avec un goût d'amertume. Tout de même et c'est pas très normal il aura fallu que ce soit la justice maçonnique pour trancher et faire accepter une parité qui pour moi va de
soi...
Jacky B.


14/04/2010 08:21



Merci pour ton courriel que je mets en commentaire. Ta courte analyse n'est pas dénuée d'intérêt. Le temps nous dira si cette "victoire" judiciaire ne ressemble pas à celle de Pyrrhus...



  • : A Rebrousse-poil
  • A Rebrousse-poil
  • : Analyse de l'actualité politique, philosophique et artistique.
  • Contact