Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 20:51

 

 

 

Une analyse à lire de votre tablette ...sous l'édredon :

 

 

La couette antifasciste

 

 

Au premier tour de la récente élection présidentielle, au taux de participation important, le résultat du Front national dépassait la barre des 12,5% des inscrits dans 353 circonscriptions.


Au premier tour des législatives, hier, cette même formation politique nauséabonde n’atteint ce score que dans 61 circonscriptions.


Dans une courte et brillante analyse, parue ce jour dans Le Monde, il est démontré que c’est l’abstention, au taux supérieur à 42%, qui a permis de limiter considérablement la possibilité pour les candidats du parti de la fille à son papa de se maintenir au second tour. En effet, plus le nombre des abstentionnistes est important, et plus la possibilité d’atteindre le score fatidique de 12,5% des inscrits devient difficile à atteindre.


Ainsi est-il démontré que la lutte contre le fascisme rampant demeure bien plus efficace en restant sous la couette les dimanches d’élection qu’en voulant jouer les Superman en terre nordiste et rentrer la queue basse dans sa tanière du Parlement européen où un petit salaire mensuel et social de 10 000 euros permet d’atténuer la douleur des bleus à l’âme.


Terrassons le fascisme ! Restons sous la couette !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

David Jourand 16/06/2012 15:26

Vous avez bien sûr toute liberté de rester sous la couette ou non pour faire ce qui vous chante. Mais à partir du moment ou vous publiez votre avis sur un site qui accepte les commentaire, j'estime
avoir le droit de vous faire part de mon propre avis que j'essaie d'argumenter.
La liberté ne doit pas être l'argument interdisant tout débat. D'ailleurs peut-on être vraiment libre de ses choix si on ne confronte pas son point de vue à ceux des autres ?
Bref, demain j'essaie votre technique : je reste sous la couette !

A rebrousse-poil 04/12/2012 08:07



 

//



David Jourand 16/06/2012 14:00

Toute analogie à ses limites, mais l'absence d'argumentation de votre commentaire précédent, ne permet pas de comprendre pourquoi vous n'êtes pas d'accord...
Mon argument reste : ce n'est pas en restant sous sa couette que l'on peut influer en quoique ce soit sur la société ou sur quoique ce soit d'ailleurs. Je trouve que prôner l'inaction sous couvert
d'humour n'est pas forcément la meilleurs façon de faire avancer les choses.

16/06/2012 14:24



Faut-il répondre ?


Humour pirouette, humour bon enfant, humour dévastateur, humour tout court. Pourquoi chercher à ne pas rester simple ? Nous vous laissons l'entière liberté de quitter la couette à l'heure
qui vous convient pour des objectifs qui vous conviennent tout autant. Mais, alors, tolérez que d'autres usent de cette même liberté pour penser et, pour l'occasion, de non agir si telle est leur
souhait.



LEDRU François 14/06/2012 19:28

Ben non, si on va pas voter et que Dick Talon nazillon (personnage de Willem) y va, la fille du borgne fait un score... D Talon est très marrant, front quasi-nul et tête strictement horizontale en
partant de là, pas très flatteur, Willem est vache. Ledru

A rebrousse-poil 04/12/2012 08:08



 

//



David Jourand 12/06/2012 23:22

"En effet, plus le nombre des abstentionnistes est important, et plus la possibilité d’atteindre le score fatidique de 12,5% des inscrits devient difficile à atteindre." Une bien belle idiotie qui
ne peut sortir que de la tête d'un journaliste !
Pour le reste, entièrement d'accord ! Contre la catastrophe qui s'avance : restons sous la couette ! C'est d'ailleurs ce qu'auraient dû faire tous les résistants pendant la seconde guerre mondiale
: rester sous la couette !

16/06/2012 09:54



Pas d'accord David sur ce qu'auraient dû faire les résistants de la 2e guerre. Il ne faut pas associer deux problèmes et deux situations contextuelles bien différentes.



  • : A Rebrousse-poil
  • A Rebrousse-poil
  • : Analyse de l'actualité politique, philosophique et artistique.
  • Contact