Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 14:25

Sous couvert de la toute puissance divine, une fois de plus la liberté de conscience est mise à mal par des intégristes de tous poils.

 

Charia-hebdo.jpgA Paris, au Théâtre de la Ville, ce sont les chrétiens qui s'opposent à une comédie. Ici encore, c'est le siège de la rédaction de Charlie Hebdo qui est incendié par leurs mains malveillantes. A quoi bon indiquer les motifs, nous les connaissons fort bien. Ils nous rappellent que ces "zouaves"n'ont aucune espèce de considération pour ceux qui ne pensent pas comme eux.

 

Masqués, ils mettent en acte ce qu'ils préconisent, à savoir leur volonté de modeler les sociétés et les hommes à leurs diktats religieux. Ils ne sont pas prêts à respecter les laïques et, plus généralement, tous les esprits libres qui ne se reconnaissent pas, d'une façon ou d'une autre, dans aucune de leurs religions. Alors, doit-on ne rien dire, faut-il se taire, sinon se dissimuler pour ne pas subir la foudre terrorisante de tous ces pseudos vengeurs  ?

 

A ma connaissance et bien que certains s'évertuent à nous faire accroire comme des "laïques intégristes" dénigrement complètement stupide – j'aimerais bien que l'on nous signale combien de "laïcards"encore une définition cherchant à installer la déconsidération - ont commis des actes aussi minables, honteux et déshonorant que ceux précisés ci-dessus ? Malgré et à cause de ces événements, nous continuerons à dénoncer les religieux et leurs institutions responsables de souffrances, d'autodafés, de tueries et de guerres en tous genres. L'histoire et l'actualité nous les renvoient.

 

Saluons les artistes, saluons les journalistes, bref, saluons tous ceux qui, d'une manière ou d'une autre, sont les victimes de cette lèpre qui se revendique : "Au nom de Dieu", ou d'"Inch Allah".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

thomas 29/12/2011 20:29

Personnellement, j'ai toujours été contre les provocations, les scandales à propos du cancer religieux. C'est de la contre-publicité au bout du compte. On ne retient pas l'argument, on retient la
violence de la démarche et cela permet à quelques obsédés de se mettre en valeur et de jouer les martyrs.
Plus difficile et plus important est d'attaquer le fait religieux à la racine. Il est tellement banalisé, familier que l'on ne proteste pas quand des passages des écritures ou des homélies
discréditent, condamnent ceux qui ne croient pas, quand ces passages et homélies suscitent l'intolérance.

rafael 06/11/2011 12:00


Bonjour Roland,
Je viens de lire ton commentaire sur le site des "brights" et par curiosité suis venu lire ce que tu écris sur ton blog. Je vais te faire la même réponse (dans l'esprit) que celle que je t'ai
formulée sur le site précité. Tu te demandes où trouver des propos aussi affligeants de bêtises et porteurs de violence que les actes de ces extrémistes se revendiquant les uns du catholicisme, les
autres de l'islam... facile... va lire la lettre électronique intitulée Riposte laïque, fais toi une piqûre de rappel en écoutant les auditions de la commission Gérin et les propos des Myard et
autres Glavany, relis ce qui s'est écrit à propos de l'affaire Truchelut ou encore de la crèche Babyloup... je suis athée, je me revendique de la laïcité, mais je renvoie dos à dos les extrémistes
se réclamant d'une religion et ceux se revendiquant de l'athéisme ou se rangeant abusivement sous le drapeau de la laïcité. Ce serait effectivement plus simple si les idéologies religieuses
conduisaient par nature plus facilement à la violence que celles qui sont a-religieuses voire anti-religieuses mais tel n'est pas le cas. Tu procèdes, mon cher Roland, à une sélection partielle et
partiale des données... tu vois en un religieux violent la preuve du caractère violent des religions, et tu portes un regard attendri (ce que je ne fais pas) sur les débordements qui ne manquent
pas de ceux qui se revendiquent (trop souvent abusivement selon moi) de notre camp.


06/11/2011 18:16



Merci pour cette longue réponse argumentée.


Riposte Laîque est l'exemple-type donnant un fort appui à ton propos. L'évolution de ce journal en ligne est édifiante et, connaissant quelques-uns de ces fondateurs, je suis étonné de leurs
"dérapages". Mais, il faut bien admettre, que leur positionnement, aussi étonnant soit-il, n'a rien à voir avec l'action violente des groupes activistes religieux.


Même si elles n'en ont pas l'apanage exclusif, constatons que l'obscurantisme et le totalitarisme restent des caractéristiques de développement des religions. Si nous étions en mesure de
comptabiliser depuis 2.000 ans au moins tout ce que les religions ont généré, appuyé et justifié comme guerres et souffrances individuelles et collectives en tous genres, nous serions sans doute
effaré du nombre de morts et de traumatisés à jamais. Peut-on en dire dans le camp des laîques ? Je ne pense pas faire de l'angélisme ni "porter un regard attendri" sur ces derniers car, quel que
soit le camp choisi, une mauvaise action reste toujours négative.


Mais il y a un constat et des réalités et, dans cette sinistre comptabilité, la balance penche sans hésiter du côté des religions.


 


 



mtiness 03/11/2011 14:58


Oui, les anciennes maladies reviennent et les religieux en sont d'excellents propagateurs !

A quant une manifestation de le TOUS les habitants (quelques soient leurs origines) avec l'unique revendication de dire STOP nous voulons que les républiques redeviennent totalement Laïques
????????????????


caroleone 03/11/2011 14:47


Bonjour Roland,

C'est très bien dit alors je le reprends....
Bises et merci

caroleone


  • : A Rebrousse-poil
  • A Rebrousse-poil
  • : Analyse de l'actualité politique, philosophique et artistique.
  • Contact