Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 17:56

L'homme le plus riche de France et quatrième fortune mondiale, le triste sire Bernard Arnault, a donc, pour des raisons trivialement fiscales, sollicité la nationalité belge en sus de la française et de la mondiale qui est l'apanage des maîtres du monde présent.

 

Parce qu'il aime la Belgique à la folie ? Voilà le mot lâché : la folie. Qui, de par le vaste monde en général et la France éternelle en particulier, s'est jamais posé la question de la normalité psychique des grands riches en général et des accapareurs compulsifs en particulier ?

 

- Que puis-je faire pour ton bonheur ? demandait jadis à Diogène l'homme qui avait le pouvoir de satisfaire tous ses désirs.

- Ôte-toi de mon soleil ! lui fut-il sagement répondu.

 

Capitalistes2Le triste sire Bernard Arnault est donc à la tête d'une fortune de 31 ou 32 milliards d'euros (à ce stade-là on ne compte même plus par millions !). Inspiré du "Casse-toi, pôv'con !" sarkosyste, le journal Libération lui a intimé un ordre sans appel : "Casse-toi, riche con !". Réaction ? Plainte pénale pour injure publique. Preuve supplémentaire, si besoin en était, du bienfondé de son titre de "Roi des cons". Démonstration diogénique. Quels sont les vrais besoins du sieur Bernard Arnault dans une vie d'homme normal qu'il n'est visiblement pas ? Ne souffrir ni de la faim, ni de la soif, ni d'un excès de froid ou de chaleur, jouir d'une bonne santé et de la possibilité de profiter pleinement de ce que dame Nature offre à chacun de ses enfants : paysages sublimes, accès à la culture, aux beaux-arts, à la poésie du monde, à sa musique et à l'amour et tout ce chacun de vous peut imaginer comme élément complémentaire à un mode de vie le plus harmonieux possible.

 

Tout hormis une chose: le superflu ! De superflu, notre ridicule héros en est tout bouffi : gloriole idiote d'être titulaire du statut de quatrième des hommes les plus riches du monde ; fringale d'accéder au podium olympique où lui sera attribuée la médaille de bronze du psychopathe accapareur de biens dont il ne profiterait qu'au terme d'une vie longue de plusieurs dizaines de milliers d'années, en attendant de se hisser au niveau de la médaille d'argent puis de la médaille d'or des imbéciles, des crétins, des demeurés aveuglés par la fringale de biens qui leur vaudront, le jour de leur mort, les pires des châtiments imaginables : la conscience d'être passés à côté de la vie, la vraie vie, dans l'obsession pathologique de l'accaparement de biens à tout prix ; la frustration de devoir quitter tous ces biens accumulés dont ils n'auront à aucun moment profité autrement que sous forme d'indigestion ; les éclats de rires des héritiers s'exclamant : "Quel con, ce type ! S'il savait à quel point on s'est payé sa tête tout au long de son existence en le regardant entasser pour nous des piles d'euros et de dollars dont nous allons enfin pouvoir, nous ses héritiers, faire ripaille ! On va lui offrir tout de même un cercueil en or massif. Et ça lui fera une belle jambe ! Vive Bernard Arnault, vive le Roi des Cons !"

 

Bernard Arnault ? C'est un type à table, salivant bêtement face à une pile de biftecks haute comme la Tour de Babel . Bon appétit, pôv'con !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : A Rebrousse-poil
  • A Rebrousse-poil
  • : Analyse de l'actualité politique, philosophique et artistique.
  • Contact