Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 13:50

 

Repu et affalé sur mon fauteuil, j'écoutais d'une oreille discrète la fin du JT de 13 h sur l'A2 qui rappelait l'information principale du journal, à savoir : la mort d'un de "nos" soldats français en Afghanistan.


Aussitôt, je me suis mis à extrapoler sur la médiocrité de notre système d'information télévisuelle. Pourquoi mettre l'accent sur un homme - paix à son âme !- ayant choisi comme métier de tuer d'autres hommes ? A qui perd gagne, aujourd'hui - pas de chance - c'est lui qui a "morflé". Toutefois, il importe de remettre les choses à leur juste place : ce mercenaire n'a jamais reçu que son salaire. Personne ne lui a demandé d'être un sérial quiller rémunéré par l'administration française, en clair nos impôts.

 

Ca y est ! J'entends le coeur des bonnes âmes affirmer l'absurdité de voir les choses ainsi. Ouais ! Affirmatif mon colonel : un mort, c'est toujours un de trop...

 

Ami, si il n'y a aucune raison de s'en réjouir, remettons les choses à leur juste valeur. Un soldat dans l'armée française ce n'est jamais aujourd'hui qu'un individu ayant choisi de s'engager, donc d'en faire son métier. On aime ou on n'aime pas mais sa formation de base n'a d'autre objectif que d'abattre d'autres membres de notre confrérie humaine. Nonobstant la mise en oeuvre des grands principes qui font "bander" tout militaire et tout "pékin" cocardier, ils ne sont jamais que des chimères qui justifient tout et n'importe quoi et notamment l'autorisation de tuer - en toute légalité – des congénères qui, pour des raisons identiques mais opposées, ont choisi le camp adverse.

 

Journalistes aboyeurs, vous faites un bien triste métier !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BOUËTEL 10/08/2012 10:22

Tout à fait d'accord. Faire de son métier,la guerre... il y a des "risques".
Ne vaut-il pas mieux "faire la guerre à la guerre"

Néanmoins "paix à ses cendres".

A rebrousse-poil 04/12/2012 08:07



 

//



  • : A Rebrousse-poil
  • A Rebrousse-poil
  • : Analyse de l'actualité politique, philosophique et artistique.
  • Contact