Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 13:00

C.-Fourier.jpgCe Bisontin de naissance (en l'an 1772) a largement influencé tout le courant socialiste et humaniste des XIXe et XXe siècles.

On lui doit l'une des toutes premières analyses critiques de la société pré-industrielle. De plus, il conceptualisa les principes d'une société communautaire qu'il voulait harmonieuse. Il envisage pour se faire la construction de phalanstères, c'est-à-dire des ensembles de bâtiments à fonction commune, sur la base du libre consentement de ses membres.

L'un de ses fidèles adeptes, Victor Considérant, en fait une description emphasée : "Contemplons le panorama qui se développe sous nos yeux. Un splendide palais s’élève du sein des jardins, des parterres et des pelouses ombragées, comme une île marmoréenne baignant dans un océan de verdure. C’est le séjour royal d’une population régénérée. Devant le Palais s’étend un vaste carrousel. C’est la cour d’honneur, le champ de rassemblement des légions industrielles, le point de départ et d’arrivée des cohortes actives, la place des parades, des grandes hymnes collectives, des revues et des manœuvres. La route magistrale qui sillonne la campagne de ses quadruples rangées d’arbres somptueux, bordées de massifs d’arbustes et de fleurs, arrive, en longeant les deux ailes avancées du Phalanstère, sur la cour d’honneur, qu’elle sépare des bâtiments industriels et des constructions rurales, développées du côté des grandes cultures. Au premier rang de la ville industrielle, une ligne de fabriques, de grands ateliers, de magasins, de greniers de réserve, dresse ses murs en face du Phalanstère" (1846).

Charles Fourier s'est fixé comme objectif de classer l'humanité en quelques 810 catégories d'individus. Il en découle l'organisation de phalange composée de 1620 membres (mixité oblige sans doute !). De toute évidence, son système semble assez fumeux.

De son vivant, aucune réalisation phalanstérienne ne vit le jour. La première est tentée, trois ans après sa disparition (1833), à Condé-sur-Vesgres (Yvelines) et ne dure que quelques mois. Seuls le Familistère et la manufacture de Godin (1861) sont des exemples plus ou moins achevés qui comportent quelques idées novatrices et intéressantes comme celle, par exemple, de la création d'une crèche. Pas mal pour l'époque !

Marx et Proudhon feront une critique sévère des fouriéristes, en particulier de V. Considérant (in De la création de l'ordre dans l'humanité). Bien plus récemment et sur un registre différent, Michel Ragon décortique brillamment la tentative urbaine de Charles Fourier et conclue que "Il n'est de pires tyrans que les philanthropes" (in L'homme et les villes).

Après Tomas More et tant d'autres, Fourier aura eu le mérite d'imaginer qu'un autre monde à construire est possible. En cela, son oeuvre reste porteuse d'espoir.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : A Rebrousse-poil
  • A Rebrousse-poil
  • : Analyse de l'actualité politique, philosophique et artistique.
  • Contact